RAPPEL A L’ORDRE PAR LA DAJ SUR L’INDEMNISATION DE LA REMISE D’ECHANTILLONS

RAPPEL A L’ORDRE PAR LA DAJ SUR L’INDEMNISATION DE LA REMISE D’ECHANTILLONS

Fiche technique relative à la remise d’échantillons, maquettes et prototypes

L’article R. 2151-15 du code de la commande publique prévoit : « Dans les documents de la consultation, l’acheteur peut exiger que les offres soient accompagnées d’échantillons, de maquettes ou de prototypes ainsi que de tout document permettant d’apprécier l’offre. Lorsque ces demandes impliquent un investissement significatif pour les soumissionnaires, elles donnent lieu au versement d’une prime. » La DAJ ayant eu vent d’une médiocre application de cet article dans la pratique, celle a décidé de mettre à jour sa fiche sur le sujet afin de souligner de nouveau l’importance de cette indemnisation. 

La DAJ explique aux acheteurs publics : « Le respect de cette obligation est de l’intérêt même des acheteurs. En effet, la juste indemnisation des efforts fournis, par le biais d’une prime suffisante, garantit la légalité de la procédure. Une prime suffisante permet d’assurer un niveau satisfaisant de concurrence et l’égalité de traitement. Elle garantit la pluralité et la diversité de l’offre dans des métiers où des professionnels, peuvent facilement être découragés par la perspective de se lancer dans des dossiers de réponse à un appel d’offres public, dont l’investissement leur paraît démesuré par rapport aux chances d’obtenir le marché. Prévoir une prime représentative de l’effort attendu participe également du sérieux des prestations et de la relation contractuelle : l’acheteur traduit ainsi sa bonne appréhension du marché concerné et de ses contraintes alors que l’opérateur économique intéressé peut également apprécier le niveau d’attente et de sérieux de l’acheteur.

https://www.christian-finalteri-avocat.fr/cabinet-avocat-competences/droit-public/