Sociétés

DROIT DES SOCIETES : QUALIFICATION DE L’ABUS DE MAJORITE EN SCI

Il résulte de ces éléments que l'acquisition de l'hôtel par la société G2S, aux conditions, approuvées par l'assemblée générale du 23 juin 2014, de prix et de constitution d'uneSCI dans laquelle la société G2S n'aurait qu'une part substantielle, est conforme à l'intérêt social en ce

IMPORTANCE DE L’OBLIGATION D’INFORMATION : COMPTE TENU DU MONTANT ALLEGUE DE CREDIT D’IMPOT PAR RAPPORT AU COUT DE L’INSTALLATION PHOTOVOLTAIQUE

En appel comme en première instance, non seulement elle ne rapporte pas la preuve qu'elle a précisé aux acquéreurs qu'ils ne pouvaient plus prétendre à un crédit d'impôt mais au contraire, sans contester que les mentions relatives au crédit d'impôt ont bien été portées sur

AIDE PUBLIQUE A UNE ENTREPRISE DONT LA SITUATION EST IRREMEDIABLEMENT COMPROMISE : PAS BESOIN DE FAUTE LOURDE POUR ENGAGER LA RESPONSABILITE DE L’ADMINISTRATION

L’octroi d’une aide publique à une entreprise, alors même que sa situation était irrémédiablement compromise à la date à laquelle elle a été accordée, ne permet de caractériser l’existence d’une faute que si cette aide, qui n’est pas régie par les dispositions de l’article L.

CESSION DU FONDS DE COMMERCE : RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL

L'article L 1224-1 du code du travail dispose : "Lorsque survient une modification dans la situation juridique de l'employeur, notamment par succession, vente, fusion, transformation du fonds, mise en société de l'entreprise, tous les contrats de travail en cours au jour de la modification subsistent